appelezmoisuper

Recompositions de la droite

In La Droite on mai 9, 2012 at 6:31

Image

Après la défaite de Sarkozy, les scores surprenants du FN et les doutes qui existent au sein de l’ex-majorité quant à l’attitude à adopter avec la formation lepéniste, plusieurs scénarios pour l’avenir de la droite se profilent.

1° L’Hypothèse Fillon

Si à Meaux, Copé ne parvient pas à sauver son siège de député à l’occasion d’une triangulaire entre Marie-Christine Arnautu (vice-présidente du FN bien implantée électoralement dans cette circonscription) et la candidate PS, il sera définitivement hors-jeu pour 2017 et laissera donc les coudées franches à Fillon pour conquérir l’Union pour un Mouvement Populaire. Celui-ci, en prenant en main l’UMP, accentuera sa lente dérive vers l’udfisation irréversible. Fillon se présentera en 2017 et ne pourra accéder au second tour ayant adopté une ligne convenable, « humaniste » et « républicaine » qui ne séduit que les journaleux et boboland mais en aucun cas l’électorat populaire qui fit les victoires de Sarkozy. Fillon ramènera de cette manière la droite à ses scores d’avant Sarkozy (rappelons que si Sarkozy atteint 27% en 2012, l’UMP n’atteindra pas 20% avec Chirac en 2002). L’UMP deviendra la maison d’accueil des orphelins du centrisme de droite (européen, libéral et enfin progressiste sur le plan sociétal) après l’inattendu virage à gauche de F. Bayrou. Au second tour on retrouvera le candidat de gauche (probablement Hollande) face à une Marine Le Pen ayant réussit à accueillir les militants favorables à une alliance avec le FN, décontenancés par le credo du front républicain tenu par tous les modérés de l’UMP, de Juppé à Nathalie Kosciusko-Morizet. MLP perdra mais sera la légitime représentante de l’opposition et pourra espérer la victoire au scrutin présidentiel suivant.

On voit bien là l’intérêt qu’a le FN de faire perdre l’UMP aux législatives pour devenir petit à petit un véritable parti d’opposition et paradoxalement de faire gagner les tenants de l’UMP de gauche et boboisé (de Jouanno à Le Maire) pour les laisser gâter l’appareil du parti. Ainsi pour le FN, l’ennemi numéro 1 c’est bien l’UMP, et ce sera seulement quand le Front occupera le haut de l’affiche de la droite qu’il sera légitime pour s’affronter au PS.

2° L’Hypothèse Copé

Copé prend en main l’UMP. Sous sa direction, l’UMP entame un changement radical. Il se repositionne à droite autour de la Droite Populaire. Mariani fait en sorte de polir l’image de cette formation en évitant les excès de langage de ses députés gouailleurs pour tisser un solide et sérieux réseaux d’élus locaux et de militants, d’ex-mpf, d’ex-rpf,… Ainsi, l’UMP deviendrait un parti de droite assumé et réduirait considérablement l’espace politique du FN. Dans ce cas la recomposition de la droite se ferait à partir d’une implosion du Front National au profit de l’UMP et non plus le contraire. Et l’aile bobocentrée, libérale et humaniste se recomposera au centre pour former une nouvelle UDF, pouvant séduire au passage une parti de l’aile droite du PS.

3° L’Hypothèse Coûteaux 

Rendons à Coûteaux ce qui appartient à Coûteaux, car c’est lui qui fut le tout premier à parler de « recomposition de la droite« . C’est dans l’optique de recomposer la droite qu’il a choisi de rejoindre Marine Le Pen et de créer le SIEL (Souveraineté, Indépendance et Liberté) pour former un pont entre la droite gouvernementale et le parti frontiste. Coûteaux part du principe que le positionnement de l’UMP est intenable parce que « le mariage du RPR et de l’UDF est impossible » et que l’UMP ne fut qu’une machine à gagner les élections. Hors cette machine ne gagne plus les élections, elle n’a donc plus aucune raison d’exister.  Pour qu’une « Union des Patriotes » (qui regrouperait ceux « qui entendent d’abord restaurer la souveraineté, ou pour le dire autrement qui refusent la fin du politique« ) se constitue il faut tout d’abord parier sur l’explosion de l’UMP. La cause de celle-ci pourrait-être l’exacerbation des forces centrifuges de l’aile gauche du parti et de l’aile droite. Cette « Union des Patriotes » regrouperait également des patriotes et des antimondialistes de gauche, même si Couteaux lui-même commence à penser que depuis le ralliement de J.-P. Chevènement à Hollande il n’y a plus guère de gauche patriotique. Pour le président du SIEL, l’explosion de l’UMP et la recomposition de la droite marquerait également un basculement intellectuel: « parviendrons-nous, écrit-il, à constituer un corpus intellectuel et culturel qui prendra la suite du « bloc historique » soixante-huitard, aujourd’hui à bout de souffle? ».

Tout l’enjeu pour la droite consiste en fait de comprendre qu’il est vital pour elle de s’unir, et de se constituer en une force politique structurée dotée d’un appareil performant et surtout d’un véritable socle populaire

S.R.

Publicités
  1. L’hypothèse Couteaux me semble la plus souhaitable. Pour avoir assisté et débattu lors des balbutiements, puis de l’apogée, et enfin lors de l' »évaporisation » du RPF, avec enthousiasme et foi, je reste orpheline de ce positionnement sur l’échiquier politique.

    Philippe de Villiers ne passait pas auprès des médias, trop facile à caricaturer par les journaleux bobos, et surtout trop croyant, trop patriote, trop vendéen.
    « Debout la République », c’est la même chose : il est considéré comme le neuneu de service, par la majorité des français, et surtout des téléspectateurs.

    Ce qui m’inquiète le plus, c’est que je ne vois pas de personnage assez honnête et charismatique pour porter les valeurs du Souverainisme de droite, aujourd’hui. Une personne qui soit à la fois réac’ et aguerrie à l’exercice du passage au grand journal (entre autre « grande messe » bobodiatique) sans se faire démonter existe-t’elle déjà ? Si oui, j’aimerais qu’on me le dise.
    Recherche meneur désespérément !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :