appelezmoisuper

La Pravda face à Eric Zemmour

In La Droite on mai 27, 2012 at 8:19

« Je suis réactionnaire, parce que je réagis à l’ordre dominant.» Eric Zemmour

« Ils dénoncent au nom de la morale, excommunient au nom de la tolérance et prétendent interdire au nom de la liberté. » Elisabeth Lévy.

« Nombreux sont les Français, qui en ont plus qu’assez de se faire malmener, ridiculiser, enfumer par des démocrates qui n’aiment pas le peuple, des humanistes qui n’aiment pas les gens, des journalistes qui n’aiment pas les faits, des antiracistes qui n’aiment pas les Blancs, des progressistes qui aiment tellement les pauvres qu’ils sont prêts à en faire venir toujours davantage. » Ivan Rioufol

RTL aurait décidé de limoger son chroniqueur dès septembre prochain. Si l’information se confirme, c’est une grande défaite pour la liberté d’expression et une grande victoire pour le maccarthysme de la pensée correct. Le MRAP et SOS Racisme s’étaient indignés auprès de RTL que l’on puisse encore exprimer librement son opinion et critiquer un ministre du gouvernement socialise ouvertement sur une chaîne de grande écoute. Mais qui sont donc ces associations ultra-subventionnées? Que représentent-elles? De quel droit peuvent-elles décider des opinions que l’on peut avoir et de celles qui sont pétainistes, fascistes et réactionnaires? Qui sont les fascistes? Qui sont les staliniens?

Voilà ce que Dominique Sopo, président de SOS Racisme et jaccusateur, écrit dans les pages, que plus personne ne lit, du Monde: « Espérons qu’un jour les complexes d’Eric Zemmour se résoudront sur un divan plutôt que par l’expression radiophonique d’une haine quotidienne obligeamment permise par la sollicitude de RTL à l’endroit de ce personnage. »  Mais qui est donc monsieur Sopo pour attaquer personnellement et de cette manière un homme libre qui ne fait qu’exprimer ses opinions et celles d’une multitude de français? Si nous pensons ce que nous pensons, c’est que nous devons aller faire un tour chez le psychanalyste, semble-t-il nous dire. Charmant programme. Ce n’est pourtant pas notre vision du débat politique.

En démocratie, une seule chose importe, c’est la diversité et la pluralité des opinions. Chacun doit se voir garanti de pouvoir exprimer librement ses opinions. Notre pseudo-démocratie quant-à-elle ne tolère que le débat d’idée de l’entre-soi. C’est à dire des journaleux, des rebellocrates, des ennemis du Réel, des parlologues au garde-à-vous  s’expriment au nom du Peuple de Saint-Germain-des-Prés et ils jargonnent des heures et des heures, sans discontinuer, sans jamais se fatiguer.  Ils tâchent de véhiculer docilement une pensée conforme, unique, aseptisante, validée par le Systéme, une pensée libérale-libertaire, pro-mondialisation, antiraciste, francophobe et populophobe. Il n’est pas toléré qu’un dissident se prononce contre ces fausses valeurs, il n’est pas toléré qu’un dissident réhabilite le Réel, il n’est pas toléré qu’un dissident exprime une opinion discordante, car sinon, suivant les vieilles méthodes du stalinisme, le dissident en question est un fasciste. C’est à dire, c’est le Mal. Et on ne débat pas avec le Mal. Le débat devient par essence nauséabond. En réalité, et aujourd’hui des milliers de gens sont en train de s’en rendre compte,   il n’y a aucune raison qu’un système de valeurs soit bon, et l’autre mauvais. Il est tout aussi légitime moralement d’être un inconditionnel des analyses de Duhamel que d’être réceptif aux chroniques de Zemmour.

Il existe une France qui se tait, à laquelle d’ailleurs on ne donne jamais voix au chapitre. Une France qui, en partie, avait trouvé en Eric Zemmour un porte-parole. Un homme brillant, vif, intelligent qui proposait une autre vision de la politique, un autre corpus idéologique, un corpus plus national que mondialiste.  Et puis Zemmour face à un mandarin de la bien-pensance permettait un vrai débat d’idées, riche et pertinent. Le mandarin ne peut l’accepter, il n’admet pas l’idée que l’on puisse contester ses idées, de remettre en cause ses convictions. Alors le mandarin débat seul, parfois un mandarin de centre-droit apparaît et polémique avec un mandarin de centre-gauche. Le débat, je le répète condition même de la démocratie, ne peut exister entre gens du même avis, il n’existe que dans l’adversité d’opinions contraires et opposés.  Ce qui est révoltant c’est que les contradicteurs d’Eric Zemmour ne cherchent pas à argumenter contre ses opinions, mais à le réduire au silence, à lui supprimer ses tribunes.

Virer Eric Zemmour ne supprime pas pour autant cette France méprisée et encore moins sa colère, virer Eric Zemmour ne fait qu’amplifier la frustration légitime des invisibles, des nouveaux damnés de la terre. Myriam Picard, dans une excellente tribune sur Nouvelles de France, écrit cela: « La lessive sera courte. Et on verra, plus que jamais, les sites internet et blog résistants multiplier leur hébergement à l’étranger, « retenir leur plume » avec angoisse, comme le disait Tillinac au procès de Zemmour. On verra, sur les réseaux sociaux, la rage s’exprimer partout, la colère se transformer en haine, l’exaspération contre quelques-uns évoluer vers une détestation générale. A trop maintenir le couvercle sur une marmite qui bout, c’est toute la cuisine qui explose. »

Il y a 200 ans Voltaire disait cette phrase restée célèbre  « Je ne partage pas vos idées mais je me battrai pour que vous puissiez les exprimer ». Aujourd’hui La Pravda nous préviens: « “Je ne partage pas vos idées et je me battrai pour que vous ne puissiez pas les exprimer.” 

Boycottons les médias qui boycottent nos idées!

Ne nous laissons pas imposer nos maîtres!

Vivement que la France se rebiffe!

N’oubliez pas de signer cette pétition en faveur d’Eric Zemmour lancée par le site Nouvelles de France.

S.R.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :