appelezmoisuper

Le multiculturalisme est un échec: l’exemple de Molenbeek

In La Droite on juin 5, 2012 at 6:42

« ce ne sont pas les minorités qui devraient quitter la France où ils sont chez eux, mais ceux qui ne supporte pas de les côtoyer dans ce pays… » Rokhaya Diallo

« There is no alternative« , ce que disait Tatcher à propos l’ultralibéralisme, toutes nos élites le disent aujourd’hui de concert en ce qui concerne le multiculturalisme. La France doit-être un copié-collé des États-Unis, elle ne doit être qu’un hôtel (comme le préconise Jacques Attali) où le consommateur mondialisé et déraciné s’arrêterait un temps (quelques jours, quelques années ou une vie, au choix). L’idée que la France serait un lieu justement d’enracinement, d’épanouissement et de filiation civilisationnelle  en prise direct avec son passé  est évidemment inconcevable pour la Pensée Unique. Le multiculturalisme, c’est la cohabitation de plusieurs cultures, sauf celle du pays d’accueil, c’est à dire l’abject civilisation occidentale, héritée de Jérusalem, d’Athènes et  de Rome et consolidée par l’apport capital des Lumières.

Nous assistons tous les jours aux signes évidents de l’échec du multiculturalisme. Mais comme le multiculturalisme est une idéologie, elle ne s’intéresse pas au Réel. Elle s’attache à nier le Réel, à interdire que l’on parle à partir de faits et de réalités sous peine d’être accusé de « ne pas accepter l’Autre » ou de « stigmatiser l’Autre« , deux péchés capitaux de la Nouvelle Eglise Antiraciste. Prenons l’exemple du quartier belge de Molenbeek (quartier dans lequel le multiculturalisme est devenu un monoculturalisme): une jeune femme belge de souche en niqab, convertie à l’Islam, a été contrôlée, jeudi après-midi, à un arrêt de tram. Refusant de présenter ses papiers d’identité, elle est emmenée au commissariat pour être prise en charge par des policières. A à la suite d’une altercation avec les services de police, elle subit une commotion cérébrale et une policière a  le nez cassé. Des émeutes ont lieu dans la soirée réunissant des musulmans intégristes et des femmes en burqas. Les débordements ont été causés par un groupement islamiste belge, Sharia4Belgium, dont le but est clair, à savoir instaurer la charia en Belgique. Quatre policiers sont blessés. Philippe Moureaux, bourgmestre PS de Molenbeek, connu pour son clientélisme communautariste et pour avoir comparé un reportage de la RTBF sur l’Islam en Belgique et ses dérives aux méthodes de Goebbels, prend un arrêté de police visant à interdire tout rassemblement de plus de 5 personnes.  Mais jeudi  soir et vendredi, de nouveaux débordements sont constatés. Aujourd’hui, 5 Juin2012,  « le niveau a été relevé dans la commune de Molenbeek au sens large et est pour l’instant maintenu« . En raison des « échauffourées » des derniers jours, le niveau de vigilance a donc été relevé à la situation « grave« : « cela signifie que le nombre de policiers locaux sera augmenter. A cela s’ajoute également des renforts de la police fédérale » (Libre Belgique du 5/06/2012). Personne n’a  idée de la tournure que les évènements pourraient prendre dans les prochains jours.

 Suites à ces évènements, on envisage enfin d’interdire Sharia4Belgium, même si cela ne servira pourtant à rien car, tout comme en Grande-Bretagne, ce groupement renaîtra sous un autre nom puisqu’il n’est qu’une manifestation parmi d’autres d’un phénomène plus global. Mais qu’importe, c’est déjà un pas important. Sharia4Belgium affirme la suprématie de l’Islam sur les autres religions, proclame que les femmes occidentales sont indignes de respect et que la charia doit-être imposée  à la Belgique: rien de moins que ce que dit l’orthodoxie sunnite.  Mais pourquoi de tels groupuscules naissent-ils? Parce que, hors de toute contrainte d’assimilation, d’intégration à la culture du pays d’accueil, les minorités sont laissées à leur propre sorts, s’isolent, se ghettoisent. Face à la pseudo-civilisation que nous propose l’axe anglo-saxon avec sa musique, sa langue, sons cinéma, ses codes, son mépris de la personne et sa préférence pour le consommateur, l’immigré, hors de chez lui et déraciné, est perdu parmi les catastrophes de la mondialisation et se replie vers des discours extrémistes douteux, des visions théologiques simplistes et des appels au djihad islamique ou vers la burqa.

Regardez cette vidéo sur la conférence de presse de Sharia4Belgium, avec certains propos ahurissants:

http://www.rtl.be/videos/page/rtl-video-en-embed/640.aspx?VideoID=397809

Les propos de ce triste sire ressemblent étrangement à ce que déclare la très communautariste et très politiquement correcte Rokhaya Diallo. L’illuminé de Sharia4Belgium pense que si la population belge refuse que la charia s’applique en Belgique, c’est aux Belges de partir s’exiler « au Pôle Nord« . Cela donne, en plus soft, dit par madame Diallo: « ce ne sont pas les minorités qui devraient quitter la France où ils sont chez eux, mais ceux qui ne supporte pas de les côtoyer dans ce pays… ». L’exemple du député de la Nation Jacques Myard qui s’est fait agresser physiquement sur le marché de Sartrouville par un individu qui s’est adressé à lui ainsi :  » Vous n’avez rien à faire ici, ici c’est une terre arabe, c’est une terre appartenant aux musulmans, ce n’est pas une terre française. Vous êtes des racistes, des sionistes, vous devez partir ». Ceci est éloquent, trop éloquent. Mais nous restons aveugles. Et notre aveuglement volontaire est un crime qui est finalement impardonnable. Finissons par l’affaire tragique de Villeurbane, ville dans laquelle trois jeunes juifs portant la kippa ont été agressés par une dizaine de maghrébins qui les ont frappés à coups de marteau et de barre de fer. Rien de moins que de la barbarie. Face à cela, toujours de l’aveuglement.
Une journaliste du Vif/L’Express a écrit cela ce Lundi: « Plus de 150 000 Marocains résidant en Europe ont, paraît-il, l’intention de retourner au pays. D’après le gouvernement Benkirane, ce n’est pas une option: le retour définitif des Marocains d’Europe entraînerait trop de problèmes d’intégration, d’éducation et de santé. L’exemple de Belkacem (le leader de Sharia4Belgium) ne doit pas les rassurer. » En Europe, il y a plus de 150 000 Marocains que nous sommes contraints et forcés d’accueillir avec le sourire et à qui nous ne sommes en mesure de proposer que la misère, le chômage et la banlieue. Certains d’entre eux souhaitent revenir dans leur pays natal et le Maroc ose dire que cela poserait pour lui des problèmes d’intégration? Le Maroc a peut-être raison d’en avoir l’effronterie. Mais n’ayons plus peur de dire nous-mêmes qu’il faut savoir dire stop à l’immigration incontrôlée et à l’idéologie multiculturaliste. Angela Merkel a eu le courage de dire: « nous nous sentons liés aux valeurs chrétiennes. Ceux qui n’acceptent pas cela n’ont pas leur place chez nous. » Osons le crier à sa suite! Crions-le aux oreilles sourdes de nos élites qui ne subissent aucune conséquence de l’immigration. Disons à nos gouvernants, à nos politiques que la France est liée d’une part au catholicisme et d’autre part à une certaine tradition laïque, et que sans cela la France ne serait plus la France. Haut les coeurs!
S.R.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :